mariée

Un peu de moi

Je ne parle pas souvent de moi, je ne suis pas du tout du genre à me mettre en avant, à faire des selfies, à vous raconter ma vie…

Depuis toute petite, je suis d’une nature très timide, j’ai du mal à aller vers les gens (oui, oui !), à donner des directives… j’ai toujours été porté par le vent plutôt que leader.

Je suis très discrète, d’ailleurs, souvent, les clients me disent  » vous avez fait cette photo ? mais je vous ai même pas vu la faire ! »

Effectivement, mon manque de confiance en moi me fait mettre en retrait et je préfère 1000 fois shooter de loin et les prendre par surprise que les faire poser et qu’ils me regardent.

Mes mariés me contactent en premier lieu pour mes photos naturelles, non posées et qui reflètent la vraie vie.

Je n’aime pas être prise en photo alors j’essaye de me mettre à la place des clients dont la plupart (surtout les hommes) n’aiment pas être pris en photo et ça se traduira forcément par une gêne (qui sera retranscrite sur les photos)

Souvent on me dit « mais tes photos pourraient être encore plus belles en les travaillant et avec photoshop », alors, oui peut être qu’elles seront plus belles mais ce ne sera pas moi, le naturel ne sera plus, j’aime pas les artifices…et puis chaque photographe est différent, travaille d’une autre manière, à son propre style, ses propres goûts…

Je ne suis jamais complètement contente de mes photos, je suis une éternelle insatisfaite, je juge énormément mes images et je les critique beaucoup (encore et toujours cette confiance en soi)

je retouche très peu mes photos Il m’est donc inconcevable de passer 3 heures sur un logiciel de retouche, je préfère passer ce temps là dans la nature, à prendre des photos ou avec ma famille.

J’entends aussi partout qu’il faut faire attention à la technique, qu’il faut photoshopper, qu’il faut utiliser le flash…. alors oui, j’ai essayé, oui j’ai essayé de suivre la tendance mais je n’y suis pas arrivée (j’ai pourtant insisté !) et le rendu ne me ressemble pas.

Je n’aime pas être perturbé à faire attention à ci, attention à ça, s’il y a du vide dans mes photos, si je respecte la règle des tiers,  le flash, (je travaille uniquement en lumière naturelle), ….tout ça ce n’est pas moi, donc je ne le fais pas, ou du moins je n’y prête pas trop attention.

Alors oui, la tendance, c’est peut être des photos lumineuses, pastels et minimalistes, mais j’ai beau essayer, je reviens toujours à mes photos en noir et blanc qui font ressortir les émotions.

Depuis un peu plus de 2 ans je suis les formations Empara et j’entends beaucoup parler de Félicia SISCO via Greg Finck ou Xavier Navarro entre autre, j’étais allée voir son travail et effectivement, ces photos sont « ouaw » mais n’étant pas à la hauteur  j’ai passé mon chemin…
Et puis il y a quelques semaines, il y a eu un live sur Empara avec justement Félicia SISCO et je l’ai regardé, et j’ai pleuré (oui je suis hyper sensible !)

Elle a exactement la même philosophie que moi, du naturel, elle ne se préoccupe pas trop de la technique…. ses paroles touchent, elle est simple et je me suis beaucoup reconnu dans ces paroles. On dirait presque moi parfois ! (le talent en moins)

Je ne peux que vous encourager à suivre son travail qu’elle réalise à la perfection depuis de nombreuses années et qui est tout simplement sublime.

Alors pourquoi cet article ?
D’abord pour vous présenter mon coup de cœur photographique qu’est Félicia et mais surtout la personne qu’elle est même si je ne la connais pas personnellement mais rien que de l’entendre parler c’est un réel plaisir.
Et puis aussi pour moi, pour me donner un coup de pied au derrière, pour me rebooster, pour me faire avancer ! et surtout pour me faire prendre conscience que mes photos ne sont pas si moches que ça et j’en ai la preuve avec les avis, les compliments et les nombreuses attentions de mes clients (j’en profite d’ailleurs pour les remercier sincèrement).
Donc à partir de maintenant mes résolutions 2022 seront de rester comme je suis mais d’essayer d’être plus confiante, de combler mon manque d’assurance, et de faire ce que j’aime sans me préoccuper des prés jugés ni des « règles » et bien sûr APPLIQUER ces résolutions !
Et pour terminer cet article (moi qui n’aime pas rédiger des articles, je suis plutôt bavarde pour une fois !), voici quelques clichés qui ne rentrent pas dans le « moule » (mauvais cadrage, flou…) mais que j’adore.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.